1er interview de la saison : Guillaume prend les commandes...

22 août 2016 - 22:18

Au fil de la saison, à tour de rôle, on vous proposera une interview d’une personnalité de l’AS BERSEE.

Pour débuter, commençons par Guillaume Garbe, nouvel entraineur des seniors !

 

 

  « Guillaume, qu’est-ce que représente le football  pour toi ? »

Le football, c’est avant tout une belle revanche sur la vie car ce n’était pas ma destinée. A la naissance, on m’avait pronostiqué inapte au sport et je ne devais ni marcher, ni courir. Avec l’appui de ma famille, j’ai pourtant réussi. C’est eux qui m’ont permis de vivre tous ces incroyables moments, je leur dois énormément.

Le football c’est une passion depuis que je suis petit. Au meilleur niveau, j’ai eu la chance d’évoluer jusqu’en CFA avec le MONTAUBAN F.C. sous la houlette de François Caldero, un ancien professionnel qui avait évolué au PSG auprès de Ginola, Valdo ou encore Kombouaré.

« Et comment devient-on entraineur ? »

Pour ma part, c’est justement François Caldero qui m’a donné l’envie d’entrainer. J’ai appris énormément avec lui. J’ai alors passé mes diplômes et décroché le brevet d’état en ligue méditerranéenne, l’une des plus réputées de France. J’ai eu l’occasion d’encadrer l’équipe de DHR de Roussillon et ensuite de forger mon expérience comme directeur sportif au Tourcoing FC.

« Pourquoi avoir choisi l’AS BERSEE ? »

Pourquoi Bersée ? Pour le projet du club, le challenge et redorer l’image du foot d’un village. C’est une opportunité qui s’est présentée par hasard fin mai et que j’ai saisi. J’ai découvert une ambiance familiale et des bénévoles volontaires, qui prennent sur leur temps pour faire vivre le club. Je suis content de voir que nous avons un Président fier de son club, amoureux du football et toujours prêt pour donner une bonne image. C’est un volontariat hors du commun pour un Président. Après, il est vrai que mes autres expériences concernaient des structures plus grosses et évoluaient à un autre niveau. Quoi qu’il en soit, je suis prêt à tout pour montrer qu’avec peu de moyens, nous pouvons rivaliser avec des plus gros grâce à l’amour du ballon rond. Ce ne sont pas les moyens financiers mais bien le travail et la passion qui priment pour la réussite !

« Tu as eu déjà l’occasion de découvrir le groupe seniors avec le Trophée du Pévèle, quelles sont tes impressions et ressentis en ce début de saison ? »

 Pour le moment, je suis content de mon groupe. Je sens les joueurs concernés et ils ont ressenti la concurrence pour gagner leur place en première.

Le Trophée du Pévèle a été très intéressant notamment pour la condition physique, il permet en plus de rencontrer les dirigeants des autres clubs. Je souligne la bonne organisation du tournoi, seul petit bémol peut-être la formule car les joueurs ont les jambes cassés en raison de l’attente entre les matchs.

« Prochaine échéance, la Coupe de France, peux-tu nous dire quelques mots à ce sujet ? »

La Coupe de France représente pour moi la magie du football car le niveau ne veut rien dire !!! Nous avons la possibilité de passer le 1er tour malgré l’écart de division. J’ai confiance en mes joueurs. Même chose pour le championnat, sachant qu’il y a encore des absents je suis confiant et compte sur le sérieux des gars pour vivre une belle aventure cette année.

Commentaires

Loyk Henry 28 août 2016 15:56

Sympa cet itw